Sa victoire fait de lui un conquérant qui galvanise les troupes pour reconquérir les territoires occupés par les espagnols.

Sa victoire sur les Anglais à Toulon retentit sur la nation,
Dix jours se sont écoulés depuis la venue de Cumin Milhaud et Pierre Soubrany.
Quand arrive Jacques François Coquille Dugommier né le 01 août 1738 à Basse Terre en Guadeloupe.
Montagnard depuis le début, il fut le partisan de la révolution aux Antilles avec son frère ainé Robert-Germain Coquille.
A 12 ans, il entre comme cadet dans la compagnie des gentilhommes des colonies à Rochefort.
1759 Il participe aux combats de la Guadeloupe contre les armées anglaises.
1762 Il est nommé commandant durant la guerre de Sept ans.
12 février 1765, il épouse Marie-Dieudonnée Coudray-Bottée.
14 décembre 1775,avec l'escadre du comte d'Estaing reprend Sainte Lucie.
10 avril 1780, reçoit la croix Saint Louis.
1785 Il prend le nom révolutionnaire de Dugommier nom du domaine forestier proche de la sucrerie de son père Germain Coquille dans laquelle il est planteur.
1792 Il revient en France qu'il adore, il veut se battre sur les bancs de la Convention Nationale sur un sujet qu'il connaît et maitrise bien l'abolition de l'esclavage comme député de la Martinique.
Nommé général de division, il rempile dans l'armée avec l'Italie comme affectation et oublie les bancs de la Convention et démissionne.
Elevé au grade de général de Brigade, il retrouve ses deux compères Cumin Milhaud et Pierre Soubrany deux montagnards de la première heure.

Le 16 mai 1793 en plein désespoir, Jacques Dugommier écrit à Jean-Baptiste Bouchotte nouveau ministre de la guerre. Il déclare qu'il a sacrifié à la révolution sa famille, sa fortune et son patrimoine.
A ce titre il veut placer ses 3 fils patriotes dans le 14éme régiment des iles de Martinique et de Guadeloupe.
Depuis qu'il a rejoint la révolution en métropole, il n'est pas employé et demande justice au Comité qui peut l'envoyer partout où l'intérêt de la république l'exige.
Le ministère temporise ses ardeurs en le nommant général de brigade et en lui donnant une faible pension pendant que Jean-Baptiste Bouchotte démissionne le 26 mai 1793.

Le 27 décembre 1793, le Comité du Salut Public l'envoie commander l'Armée des Pyrénées-Orientales car Amédée Doppet est malade. Il accepte ce remplacement de chef temporaire d'armée.
Le 01 janvier 1794, avec 12 000 hommes venus de Toulon qui n'ont pas perçu les 100 livres d'indemnité de vainqueur. Il prend la route de Montpellier ou il s'assure que les fusils envoyés de Marseille sont arrivés.
Le 16 janvier 1794, il arrive à Perpignan avec ses compagnons d'arme.
Le 24 janvier 1794, Jacques-François Dugommier et Cumin Milhaud se rendent à Narbonne pour inspecter et surtout pour faire l'inventaire des dépôts militaires.
L'hiver 1793-1794 est si rude que le canal du Midi, ainsi que celui de la Robine sont gelés.
Les barques ne peuvent pas ravitailler les grands entrepôts de stokage de Narbonne.
Jacques-François Dugommier dégèle par l'armée le canal du Midi pour obliger les péniches à acheminer le fourrage manquant à la cavalerie.
Jacques François Dugommier décide la création d'une usine d'arsenal de fusils à Toulouse et va lutter contre l'égoïsme des fabricants de vêtements des troupes dans l'Aude ou dans l'Hérault.
La logistique est insuffisante, Jacques François Dugommier réquisitionne des charrettes des villages de l'Aude et de l'Ariège.

Accueil © Mes textes ne sont pas libres de droit, si vous les copiez citer leur source. Billet suivant

Lisabuzz.com Parle de 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L'ESPAGNE :

N'y allons pas par quatre chemins, 1793-1795 GUERRE DE LA CONVENTION CONTRE L ESPAGNE est proprement hallucinant.
D'un point de vue esthétique, ce blog est soigné, propre et d'un gout très sûr.
D'un point de vue littéraire, il mériterait l'équivalent du prix Goncourt du Web.
Chaque matin, je brûle de lire les textes splendides.
http://blog.lisabuzz.com
Annuaire gratuit, référencement gratuit
Referencement gratuit dans Vitavous.com referencement

statistiques